GDF Suez a réussi à se financer à des tarifs avantageux

Judith Hartmann est la nouvelle Directrice Financière du groupe GDF Suez. Cette ancienne argentière de la société allemande de médias Bertelsmann a, en seulement quelques semaines, réussi à faire un tour de force, en permettant au groupe de se financer à des tarifs réduits.

L’exploit de Judith Hartmann

Bien avant sa nomination officielle au poste de Directeur Financier, Judith Hartmann a du mettre en place différentes procédures pour le financement du groupe GDF Suez. A l’œuvre depuis le mois de février, l’ancienne argentière de la société de médias Bertelsmann a réalisé un premier contact avec son équipe et s’est concentré sur de nombreux sujets, dont un projet d’émission obligataire.

Si ce type de transaction n’est pas étranger à la nouvelle Directrice Financière, la réalisation de celle-ci à des coupons aussi bas, est une première pour elle. En effet, Hartmann a réussi à effectuer une opération d’émission obligataire de 2,5 milliards d’euros, avec un coupon moyen de 0,75%, pour une maturité moyenne de 9,8 ans.

Deux coupons attirent particulièrement l’attention dans la transaction. Le premier est celui de 1,5%, pour une tranche de 500 millions d’euros, à maturité mars 2035 et le deuxième est celui de 0%, pour une tranche similaire, à maturité mars 2017.

Face à ce tour de force, la Directrice a exprimé son étonnement et s’est félicitée en affirmant que, GDF Suez n’a jamais bénéficié de coupons aussi faibles pour ces maturités en euros.

La technique mis en place par Hartmann

Judith Hartmann a affirmé que la réalisation de l’émission obligataire ne revêt en aucun cas, un caractère d’urgence pour GDF Suez. En effet, le groupe détient une trésorerie importante, disponible à tout moment.

Cependant, la Directrice Financière a estimé que cette opération devait avoir lieu, afin d’en tirer des avantages substantiels, puisque c’était le moment idéal.

gdfsuez

Hartmann a expliqué qu’au moment de l’opération, la demande sur la transaction était relativement forte avec un livre d’ordres de 6,5 milliards d’euros et plus de 500 investisseurs. Cet engouement a permis de réaliser une transaction gagnante pour le groupe et prouve que les investisseurs ont confiance en GDF Suez.

Hormis le timing, elle a affirmé que le montant de l’émission a été méticuleusement étudié, afin d’éviter des coupons trop importants. Elle a en effet expliqué, qu’en dépassant les 2,5 milliards d’euros, les risques d’atteindre des coupons aux taux peu avantageux étaient relativement élevés..

Leave A Comment