L’économie argentine : une progression de 2,7% pour cette année 2017

Le changement de cap économique initié par Mauricio Macri en 2015 va porter ses fruits. Selon la prévision de la Banque mondiale, l’économie argentine connaîtra une croissance de 2,7% cette année 2017.

Une croissance favorable pour le pays

La Banque mondiale vient de féliciter Mauricio Macri, président de la république de l’Argentine depuis le 10 décembre 2015, sur sa réforme économique. Lors de sa visite à Buenos Aires, Jim Yong Kim n’a pas manqué de saluer l’homme d’Etat sur les changements qu’il a apporté au niveau de l’économie nationale.

Il a fait part de sa satisfaction et prévoit de renforcer sa collaboration en octroyant à l’Argentine un prêt de 2 milliards de dollars en 2018. »Je suis impressionné par les réformes que mène le président Macri (…) Ces réformes vont dans la bonne direction« , a-t-il précisé. Selontoujours le président de la Banque mondiale, les bases sont mises en place pour favoriser la hausse des investissements et la création d’emploi de manière durable.

Il est à noter que le gouvernement argentin a prévu d’atteindre une croissance économique de 3% pour cette année 2017, une progression nettement plus haute que les 2,7%. En tout cas, c’est déjà un excellent résultat au vu de la récession annuelle de 2,3% de l’année 2016.

Qui est Mauricio Macri ?

Né le 8 février 1959 à Tandil, Mauricio Macri est à la tête de l’Argentine depuis 2015, succédant à Cristina Fernández de Kirchner.

Avant d’être élu président de la république, il a posé sa candidature pour devenir maire en 2003, mais avait échoué face à Aníbal Ibarra.

En 2005, il a été élu député en orientant sa campagne sur l’insécurité. À cette époque, il prévoyait d’accroître le nombre des policiers et de favoriser leurs salaires.

En 2007, il pose de nouveau sa candidature pour être élu maire. Il a alors obtenu 61 % des voix et est devenu le maire de Buenos Aires le 24 juin 2007.

À titre d’information, Mauricio Macri est le fondateur du parti Compromiso para el Cambioqui intègre la coalition Proposition républicaine (PRO) et le président du club de football de la capitale Boca Juniors.

Leave A Comment