Nouveau coup dur pour l’économie allemande

Malgré un début d’année florissant pour l’économie allemande, elle a progressivement régressé au deuxième trimestre. Quelles peuvent être les raisons de ce recul ?

Origine du recul de l’économie allemande

Si l’on compare l’économie allemande au deuxième trimestre de l’année 2013 à cette année 2014, l’on constate que le PIB de l’année précédente est nettement élevé soit 1,2%, niveau conforme à l’estimation. Cette différence est-elle un signal alarmant envoyé par la zone euro ou simplement un trou d’air provisoire. Ce qui est sûr c’est que cette différence prouve que l’économie allemande est dépendante de la conjoncture européenne. En effet, au deuxième trimestre, l’économie allemande a reculé de 0,2% au lieu de 0,1%. Le pays fait face à une inflexion négative où son PIB a augmenté de 1,9% au lieu de 1,6%.

Les économistes restent optimistes

economie allemande en reculPar ailleurs, l’indice PMI manufacturier allemand dépasse le seuil de 50 points, soit 51,4 points avec une estimation de 52 points au mois d’août. Mais cet indice est faible si on le compare aux 52,4 points au mois de juillet. Malgré le recul de l’économie allemande, le changement de politique économique n’est pas évoqué. Pour les experts, la tendance de fond est bonne. Même si l’économie a perdu de son dynamique au deuxième trimestre, elle pourrait redémarrer. Par conséquent, les entreprises allemandes sont victimes de ce recul économique. Elles subissent les tensions entre l’Europe et la Russie. Dans la zone euro, les pays les plus touchés sont l’Italie et la France.

Le directeur de la Bundesbank, Jens Weidmann avance qu’il est sceptique que l’Allemagne réclame plus de croissance durable. Pour lui, c’est à chaque gouvernement de créer un environnement propice à l’emploi et à l’innovation des sociétés. Ce n’est pas le rôle de la Banque centrale européenne ni des gouvernements voisins de créer cet environnement. L’Allemagne devrait suivre l’exemple de la France qui exerce son leadership en matière budgétaire..

1 Comments

  1. Certes, c’est un coup dur pour l’Allemagne, mais c’est aussi un coup dur pour toute l’Europe. Quand on voit comment l’USD se renforce face à l’EUR, on dit qu’il est peut-être temps de faire quelque chose. Pour rappel, l’EURUSD est à 1.26, au plus bas depuis 2 ans… C’est dire.

    Affaire à suivre.
    Léo

Leave A Comment